à lire soutien scolaire le puy en velay pégagogie nuyts

Des pistes pour rédiger le projet de formation motivé

Après, le stress de la question « qu’est-ce que tu vas faire l’année prochaine ? », la déambulation dans des salons d’étudiants blindés où la multitude des offres de formation ne répond pas à la question de « que ferais-je plus tard ? », le fameux 22 janvier 2019 où ton prof principal te presse de t’inscrire tout de suite sur Parcoursup (oui, au cas où tu oublierai…la blague !), il te faut maintenant penser à rédiger ton projet de formation motivé ou pour faire simple et compréhensible une « lettre de motivation » pour chaque vœu effectué.
Nan mais quoi ??? Écrire une lettre ? mais est-ce qu’ils savent à l’Education Nationale que tu n’as quasi écrit aucune lettre de ta vie et qu’il faudrait qu’une des premières que tu réservais à ton amoureux(se) soit pour la suite de tes études ?
Bon, puisque tu ne peux pas y échapper, voici quelques conseils clairs, simples et efficaces (enfin je l’espère)

Les repères donnés par la fiche ONISEP que ton prof principal a dû te remettre ou que tu trouveras ici : Fiche Onisep

2 formules possibles selon tes candidatures :
Un projet en 1500 signes maximum, soit environ 150/155 mots en calibri 11, soit plus d’1/4 d’une page A4.Là au point où j’en suis de la rédaction de cet article, j’ai déjà écrit jusqu’ici : 237 mots qui font 1306 signes espace compris. (Oui, oui ils se sont trompés, on est plutôt à 250 mots max…) Ce qu’il te faut retenir c’est que c’est court voir très court. Donc va falloir que ton projet de formation soit motivé et aussi en version concentré !
Il s’agit d’un texte, sans date, sans entête et sans formule de politesse. (ouf). La structure du texte est la suivante : une introduction courte d’une phrase, le développement et une phrase de conclusion.
Autre formule, un projet en plus de 1500 signes souvent pour les formations sélectives. Là, il s’agit d’une vraie lettre de motivation.

Le contenu :

L’important est que tu puisses dire avec tes mots ce qui te motive. (Si tu doutes encore qu’ils lisent tous les projets, dis-toi que c’est un bon exercice pour toi pour vérifier une dernière fois ton choix)
La question à laquelle tu pourrais répondre, dans un premier temps c’est : « qu’est-ce qui t’attire dans cette formation ? »
– Tu es passionné par une matière ou ses applications et tu as envie de continuer à l’étudier dans le supérieur. Dans ce cas, parle de tes bons résultats dans cette matière, montre que tu connais le contenu de la formation et ses débouchés.
– Tu as déjà une idée de ce que tu veux faire comme métier et la formation que tu choisis est la première étape pour y parvenir. Ton objectif est clair, c’est une chance. Dis bien pourquoi tu veux faire ce métier et quelles sont les qualités que tu as pour réussir dans ce domaine.
– Autre motivation, le contexte, le cadre dans lequel tu vas poursuivre tes études. Par exemple une formation professionnalisante ou offrant une ouverture internationale, un effectif d’étudiants peu important dans la promotion…
L’important, l’essentiel c’est que tu sois VRAI dans ce que tu exprimes et que tu l’expliques avec des exemples précis, concrets tirés de tes découvertes (vidéos, lectures…) et de tes expériences (stages, rencontres, jobs et autres…)

A la suite de cette première partie, il te faut montrer que tu as les compétences au niveau scolaire mais aussi les qualités humaines pour suivre ce parcours d’études.
Dans cette partie, fais référence aux « attendus » qui sont indiqués sur la fiche de Parcoursup. Certains relèvent du niveau scolaire, d’autres du savoir-faire ou du savoir-être, à toi de mettre en avant tes talents ! Pour cela, relève ceux qui sont tes points forts et justifie-les par des exemples (bonnes notes, niveau obtenu à un test de langues, participation à un concours, engagements associatifs, pratique sportive…)

Une question fréquente est : dois-je parler de la mauvaise moyenne qui « plombe » mon dossier ?
De toute façon, tu ne peux pas la cacher. Le mieux est d’expliquer simplement la raison de ce résultat : un manque de motivation pour une matière trop générale par exemple. Tu peux redire ce qui te motive dans le cursus que tu choisis et ce qui fait que tu vas réussir.
Explique ce qui t’attire dans l’établissement choisi et mentionne le fait que tu es venu aux journées portes ouvertes si c’est le cas en disant ce que tu as aimé : le rythme des études, la taille des promos, l’ambiance entre les enseignants et les élèves, le contenu des cours, le cadre de l’école ou sa localisation.
Il faut que celui qui lit ta lettre se rende compte que tu connais l’école et le cursus de formation que tu as choisi. Ce n’est pas par hasard que tu « postules » chez eux !

Derniers conseils :

Le correcteur orthographique n’est pas suffisant pour corriger toutes les fautes. Relis-toi, fais relire ton document avant de le copier-coller dans la partie dédiée sur Parcoursup.
Un choix dans Parcoursup = un contenu différent. Si la trame reste à peu près la même, il te faut personnaliser au maximum ton document pour chaque école, cursus.
La fiche Onisep te propose deux pages d’aide à la formulation, n’en abuses pas trop au risque de dépersonnaliser ta lettre.

Il me reste à te souhaiter bon courage et n’oublie pas : sois vrai dans ce que tu exprimes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.