En cette période de début d’année, la saison des salons de l’étudiant bat son plein. Les établissements scolaires proposent souvent aux lycéens de terminale voir de première une journée de visite pour préparer leur orientation. Pour avoir croisé ces groupes de jeunes dans des salons et avoir évoqué ce sujet avec certains, j’avoue douter un peu de l’efficacité de cette visite peu encadrée…mais ce n’est pas le sujet de cet article, passons !

Avant d’entrer dans le détail, il me semble essentiel de vous alerter sur un point important : si votre jeune n’a vraiment aucune idée de ce qu’il veut faire plus tard, lui proposer d’aller au salon de l’étudiant, c’est comme aller faire ses courses sans avoir fait une petite liste auparavant (je prends cette image parce que ce sont avant tout des mamans qui vont lire cet article et qu’elles ont pu vivre ce moment de flottement intense et désagréable de se retrouver au supermarché sans savoir ce qu’elles vont faire à manger et sans liste). Sans idées précises, cette visite risque d’augmenter le mal-être de votre jeune et ne servira à rien! Mieux vaut prendre rendez-vous avec un professionnel de l’orientation scolaire pour accompagner votre jeune sur ce sujet et profiter des portes-ouvertes des établissements d’enseignement supérieur qui ont lieu un peu plus tard. Tout cela lui sera bien plus profitable.

Quand votre jeune a une idée assez précise de ce qu’il veut faire, aller au salon de l’étudiant qui se tient près de chez vous vous permettra de découvrir un bon nombre d’écoles susceptibles de dispenser la formation qu’il souhaite suivre et de sélectionner celles pour les lesquelles vous participerez aux portes ouvertes par la suite. Pour que cette journée (oui il faut bien une journée pour ça) se déroule au mieux, voici quelques questions à vous poser auparavant et quelques conseils pour la visite.

Quel est le salon le plus adapté à son projet d’études ?
Il existe aujourd’hui plusieurs types de salons : les généralistes et les thématiques. En fonction du projet d’études, à vous de voir quel est le choix le plus pertinent. Plus son idée est précise, plus le salon « spécialisé » sera recommandé.
Dans les deux cas de figure, les conseils qui suivent vous faciliteront la visite.

Préparez votre visite au salon de l’étudiant :
pour éviter de vous retrouver perdus dans un complexe immense et au milieu d’une foule de jeunes et de parents sans trop savoir par quoi commencer, la première chose à faire est de visiter le site du salon de l’étudiant pour consulter la liste des écoles présentes et leur implantation sur le salon. En repérant les stands des écoles qui vous intéressent, vous vous épargnerez une divagation intense le jour J.

Listez vos questions au préalable :
il existe quelques questions-clés, en dehors des questions habituelles concernant les modalités d’inscription, le déroulement des études et le type et la reconnaissance du diplôme. Ces questions ciblent davantage la sélection mais sont tout aussi importantes et sachez que vous n’obtiendrez pas toujours de réponse. (malheureusement certaines écoles préfèrent passer sous silence certains critères de sélection… elles acceptent toutefois de nous les donner parce que nous sommes professionnels de l’orientation). Tentez votre chance tout de même ! Demandez quel était le nombre de candidatures pour le nombre de places l’an passé, cela vous donnera une idée du niveau de sélection. Enfin, demandez quelle était la moyenne générale des étudiants admis ou quelles sont les matières qui sont particulièrement examinées. Ces deux questions s’inscrivent dans la stratégie que vous mettrez en place pour Parcoursup. Cela permet pour certaines formations, de demander des supers écoles avec le risque de ne pas être pris mais de poser un choix de sécurité avec une école dispensant la même qualité de formation, le même diplôme mais souffrant par exemple d’une localisation géographique peu attrayante.

Dernier conseil :
PROFITEZ  de ce moment privilégié avec votre enfant !
Coupez votre téléphone, soyez tout à lui. La question de son avenir peut être stressante voir angoissante, faites de ce moment, un temps privilégié, une occasion de parler plus en profondeur de la manière dont il se projette dans le futur. Vous verrez, ce sera une belle journée !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.