En quoi le coaching peut-il développer le sens au travail ? – INTRODUCTION

A l’heure où s’ouvrait le procès de l’affaire France Télécom en mai dernier, la dernière étude Kantar TNS[1] pour le compte de Randstad, parue le 1er mai 2019 pour la Fête du travail, révélait que 18 % des 10000 actifs interrogés ont le sentiment d’occuper un « bullshit job[2] », un travail dont ils ne perçoivent ni le sens, ni l’utilité.
Depuis maintenant quelques années, le sens au travail est une question, un thème de recherche, un sujet plus largement débattu parmi les différents courants des sciences humaines. En 2016, Mats ALVESSON et André SPICER ont même proposé une définition de la perte de sens au travail : le brown-out, dans leur ouvrage The Stupidity Paradox.[3]
Dans la Tribune du 17 mai 2013, Sophie PETERS concluait ainsi son article[4] sur le stress et la prévention des Risques Psycho-sociaux : « … que ce soient les études chiffrées ou celles plus approfondies des psycho-sociologues, on sait aujourd’hui que c’est la perte de sens qui fait le lit de la souffrance au travail, et ce faisant d’une baisse de performance. ».
Cette conviction est le point de départ du travail que j’ai réalisé dans le cadre de ma certification de coach. Il rejoint le constat effectué dans mon activité de conseil : il est urgent d’accompagner la quête de sens de nos contemporains. Cette problématique est d’autant plus importante que le travail est central dans la vie de l’homme et participe à sa construction identitaire. Il est à la fois un moyen de subsistance, une source de socialisation et d’épanouissement.
Ce sujet d’actualité dans le monde professionnel n’est, à mon sens, pas encore suffisamment traité et notamment la pertinence du coaching pour accompagner le sens au travail.
Je vous proposerai, au cours de ce mois d’octobre, trois articles dans la suite de cette introduction qui nous apporteront un éclairage sur ce qu’est le sens au travail, un état des lieux sur la perte de sens au travail en France et enfin un dernier article qui répondra à la question : « en quoi le coaching peut-il développer le sens au travail » ?
En attendant, je vous laisse avec cet extrait tiré de l’excellent ouvrage de J.L BERNAUD et al.(2015) : Psychologie de L’accompagnement: Concepts et Outils pour Développer le Sens de la vie et du Travail.

 « Le caractère précieux de la vie justifie d’en prendre soin et de se questionner sur ce que l’on en fait. Tout un chacun peut trouver du sens à sa vie, mais cela est ardu car la vie s’apparente parfois à de la survie, car certaines périodes sont des traversées du désert où le sens se perd de vue, ou encore parce que les accidents de la vie viennent bouleverser le sens que l’on donne aux choses. De plus, le sens évolue avec le temps et la quête de sens participe elle-même à la définition du sens de la vie. Dans cette logique de construction, le hasard et la chance (ou la malchance) jouent un rôle, tout comme la responsabilité individuelle qui conduit chacun à donner le sens qu’il souhaite à sa propre vie. Donner du sens à sa vie, c’est pour beaucoup réussir à trouver les bon compromis, les meilleurs équilibres, pouvoir vivre en paix avec soi-même, utiliser et partager ses ressources et atteindre des objectifs qui vont au-delà de soi.[…] Le sens s’exprime dans les grandes réalisations comme dans les actes quotidiens, chaque activité pouvant contribuer à atteindre une forme de plénitude. »[5]


[1] PERINEL Q. Un Français sur cinq ne perçoit ni le sens, ni l’utilité de son emploi. Disponible sur : http://www.lefigaro.fr/decideurs/emploi/un-francais-sur-cinq-ne-percoit-ni-le-sens-ni-l-utilite-de-son-emploi-20190429
[2] Traduction de l’anglais : “job à la con”
[3] ALVESSON M. et SPICER A. The stupidity paradox: The power and pitfalls of functional stupidity at work. Profile Books.
[4] PETERS S. Le stress au travail, bientôt décrété enjeu de santé publique ? . Disponible sur: https://www.latribune.fr/blogs/mieux-dans-mon-job/20130516trib000764954/le-stress-au-travail-bientot-decrete-enjeu-de-sante-publique-.html
[5] BERNAUD J-L, LHOTELLIER L., et al. Psychologie de L’accompagnement: Concepts et Outils pour Développer le Sens de la vie et du Travail. Paris. Dunod, 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.